Angèle Williams-Dumazet,
bienfaitrice d'Aubusson


Plaque sur son caveau

A l'entrée du cimetière d'Aubusson (deuxième entrée sur la D 942, en direction de Guéret), se trouve un caveau avec une plaque comportant l'inscription :
"LA VILLE D'AUBUSSON A MADAME WILLIAMS-DUMAZET SA BIENFAITRICE".

Angèle DUMAZET est née le 24 mai 1875 au village du Mont, commune d'Aubusson, de parents cultivateurs; elle est la petite soeur de mon arrière-arrière-grand-mère.
Partie en région parisienne, elle fit la rencontre de Godwin Hall POWEL, un Gallois ingénieur des mines à Powellton (Virginie Occidentale, États-Unis), avec qui elle se maria le 21 juin 1905 à New York à l'âge de 30 ans. Divorcée, elle épousa le 7 septembre 1907, toujours à New York, un riche Américain nommé Robert Futhey WILLIAMS. Par cette union elle acquit la nationalité Américaine.
A trois reprises (1905, 1907 et 1910) elle embarqua sur le paquebot "La Lorraine" au départ du Havre et à destination de New York (arrivée dans la baie d'Ellis Island).
Elle est décédée à l'âge de 43 ans le 3 décembre 1918 à son domicile au 7 Avenue Émile Deschanel à Paris ( 7° arrondissement), à proximité du Parc du Champ de Mars.
Quelque temps avant sa mort, elle avait établi un testament devant Maître Paul Jabouille, notaire à Aubusson. Hormis des sommes d'argent versées à plusieurs membres de la famille, elle avait exprimé son souhait  de léguer une partie de sa fortune à la ville d'Aubusson, l'argent devant être partagé en trois parts égales entre le bureau de l'assistance publique (bureau de bienfaisance), l'hôpital et l'église. La fortune étant constituée de valeurs américaines, Monsieur le maire, avait jugé bon de ne pas effectuer la liquidation immédiatement, car étant à la fin de la guerre le dollar ne pouvait que progresser. En effet la somme fut presque multipliée par 4 en pratiquement 10 ans comme le précise la séance municipale du 12 août 1928 faisant état du legs. La fortune était alors d'environ 690 000 F.
La part consacrée à l'église permit de réparer la toiture, les voûtes, le grand escalier d'accès, d'installer l'éclairage électrique et le chauffage central.

La ville d'Aubusson a décerné une rue à sa bienfaitrice
: Rue Williams-Dumazet.


Ses deux mariages sont indexés sur :

le site des Mormons (lien externe)

Ses trois voyages sont répertoriés sur :

Fondation Liberty Ellis (lien externe - en anglais)
Ancestry (lien externe)

(deux fois sous le nom d'Angèle Dumazet et une fois sous celui d'Angèle Williams)

Le paquebot "La Lorraine" (lien externe)