L'histoire des mašons de la Creuse



Place devenue en 1806 place de l'Hôtel de Ville (Paris 4░)



Dès la fin du Moyen-Âge, les ouvriers de la Creuse (maçons, charpentiers, tailleurs de pierre, tuiliers, plâtriers, peintres, serruriers...) partaient à pied sur les routes de France, notamment vers Paris, Lyon, Bordeaux, La Rochelle.
Ils partaient au printemps et revenaient avant l'hiver. Les conditions de vie et de travail étaient rudes.
Ils participèrent à la construction des cathédrales (Notre Dame de Paris), des palais (Palais des Papes à Avignon), des hôtels, des maisons.
À partir de 1850, ils s'instruisent et participent aux luttes politiques.